Cher Papa Noël, ci-joint la liste des livres qui feront, à coup sûr,

le bonheur de toute la famille ! D'avance, merci !!!

Quelques romans...

Une région mystérieuse, le Causse noir.
Une ville, Millau, celle des souvenirs pour Céline, avocate parisienne, contrainte de renouer avec ses racines pour retrouver son père Pierre, porté disparu. Des découvertes compromettantes et des retrouvailles, pour le moins tendues, avec sa famille.
Enfin, une histoire d'amour au goût d'inachevé entre Céline et David, l'ex, un flic venu de la capitale pour résoudre l'affaire et réveiller celles, classées, de trois autres disparues.
Entre tous ces personnages, dont les masques peu à peu tombent, une vérité aux multiples visages. Derrière les murs épais des bergeries, des secrets prêts à éclater.
Et, en filigrane, la question qui obsède Céline : qui est réellement Pierre ?
Un roman ténébreux et tendu, écrit à l'encre noire.



Ils sont deux à la surveiller, à l'interroger pour lui faire dire ce qu'elle n'a pas vu. Ils dressent de son fils un portrait dans lequel elle ne le reconnaît pas et veulent bâtir autour de sa crucifixion une légende qu'elle refuse. Seule, à l'écart du monde, dans un lieu protégé, elle tente de s'opposer au mythe que les anciens compagnons de son fils sont en train de forger. Lentement, elle extirpe de sa mémoire le souvenir de cet enfant qu'elle a vu changer. En cette époque agitée, prompte aux enthousiasmes comme aux sévères rejets, son fils s'est entouré d'une cour de jeunes fauteurs de trouble infligeant leur morgue et leurs mauvaises manières partout ou ils passent. Peu à peu, ils manipulent le plus charismatique d'entre eux, érigent autour de lui la fable d'un être exceptionnel, capable de rappeler Lazare du monde des morts et de changer l'eau en vin. Et quand, politiquement, le moment est venu d'imposer leur pouvoir, ils abattent leur dernière carte : ils envoient leur jeune chef à la crucifixion et le proclament fils de Dieu. Puis ils traquent ceux qui pourraient s'opposer à leur version de la vérité. Notamment Marie, sa mère. Mais elle, elle a fui devant cette image détestable de son fils, elle n'a pas assisté à son supplice, ne l'a pas recueilli à sa descente de croix. À aucun moment elle n'a souscrit à cette vérité qui n'en est pas une.

Un livre court (120 pages), mais dont l'intensité, la profondeur résonne bien longtemps après l'avoir refermé...



Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la très jeune Amory Clay se voit offrir par son oncle Greville un appareil photo et quelques conseils rudimentaires pour s’en servir. Elle ignore alors que c’est le déclencheur d’une passion qui façonnera irrévocablement sa vie future.
Un bref apprentissage dans un studio et des portraits de la bonne société laissent Amory sur sa faim. Sa quête de vie, d’amour et d’expression artistique l’emporte bientôt dans un parcours audacieux et trépidant, du Berlin interlope des années vingt au New York des années trente, de Londres secoué par les émeutes des Chemises noires à la France occupée et au théâtre des opérations militaires, où elle devient l’une des premières femmes photoreporters de guerre.
Sa soif d’expériences entraîne Amory vers d’autres conflits, des amants, un mari, des enfants, tandis qu’elle continue à poursuivre ses rêves, à combattre ses démons.
À travers le destin singulier et l’objectif téméraire d’une femme indépendante et généreuse, William Boyd nous promène au gré des événements les plus marquants de l’histoire contemporaine.
Une ode magnifique à la liberté des femmes !



Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.

Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.

Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012, il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman.

Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

Le jeune écrivain suisse, auréolé d'un succès critique, livre un second opus tout aussi réjouissant et efficace !



1729, Nicolas Ruinart, propriétaire d'une prospère maison de drap, abandonne définitivement son commerce pour se lancer dans le « vin de bulles », qui coule à flots dans l'entourage du roi à Versailles. La première maison de champagne est née...
Alors que tout les sépare, les Ruinart, riches notables champenois, et les Verzenay, hommes de la terre et de la vigne, vont unir leurs destins pour la gloire d'un des plus prestigieux savoir-faire français. A travers le parcours croisé de ces deux familles – chefs de Maison et maîtres de cave héréditaires –, ce sont presque deux siècles de vie champenoise qui sont brossés, du début du XVIIIe siècle à la fin de la Grande Guerre, dans cette fresque qui mêle personnages fictifs et réels.

Entre Reims et Epernay, deux familles sur huit générations, les Ruinart et les Verzenay, racontent deux siècles d'histoire, de savoir-faire et de collaboration entre riches propriétaires et viticulteurs qui, ensemble, donneront le meilleur de leurs terres : le vin de Champagne.



Juin 1914, après une année universitaire à Bruxelles, Karla, fille unique d'une famille berlinoise aisée, s'apprête à rentrer chez elle sans avouer à sa famille qu'elle est enceinte. Pendant le voyage, elle accouche prématurément et confie sa fille, Luise, aux fermiers wallons qu'ils l'ont sauvée. La guerre éclate et Luise est élevée avec les autres enfants des fermiers dont le petit Noël, de quatre ans son aîné, qui deviendra son protecteur.
Et lorsque, huit ans plus tard, Karla revient chercher Luise, Noël n'aura de cesse de retrouver celle qu'il aime comme une sour et plus encore. Noël deviendra photographe puis pilote en 1930. Une nouvelle fois, le souffle de la guerre va bouleverser leurs destins et Luise et sa famille vont disparaître dans les camps.

Ce beau roman parcourt trente années d'absence et de passion racontées par Noël comme une longue lettre adressée à Luise qu'il espère toujours retrouver.

Une histoire touchante, un petit joyau comme seul l'auteur peut le façonner !



Magnifiquement écrit, captivant de bout en bout, ce roman nous entraîne, du Paris de l’Occupation à l’effervescence de la Libération, dans le sillage de deux héros dont la guerre va bouleverser l’existence : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance.
En entrecroisant avec une maîtrise éblouissante le destin de ces deux personnages, ennemis malgré eux, dans le décor crépusculaire d’une ville pilonnée par les bombes, Anthony Doerr dessine une fresque d’une beauté envoûtante. Bien plus qu’un roman sur la guerre, Toute la lumière que nous ne pouvons voir est une réflexion profonde sur le destin et la condition humaine. La preuve que même les heures les plus sombres ne pourront parvenir à détruire la beauté du monde.

Véritable phénomène d’édition aux États-Unis, salué par l’ensemble de la presse comme le meilleur roman de l’année, le livre d’Anthony Doerr possède la puissance et le souffle des chefs-d’œuvre.



Chaque matin, Lucio déguste un beignet d'Oscar, son beau-père, assis à une table devant la boutique, partageant quelques miettes avec un moineau extraverti. Un instant privilégié, une madeleine de Proust qu'il garde secrète. Il ne faudrait pas que Paola, sa femme,apprenne ses écarts gourmands. quoique maintenant, ça n'ait plus grande importance. Elle a découvert son aventure avec Mme Moroni. Une incartade qui lui vaut d'être mis à la porte.
Et comme les ennuis, c'est bien connu, débarquent toujours par paire, il fait la rencontre de l'ami Fritz. Lucio aurait sûrement préféré ne jamais croiser sa route. Pourtant, avec lui, il va passer les cent jours les plus heureux de sa vie. de ceux que l'on veut laisser derrière soi comme des souvenirs que nos proches chériront toujours.
Cent jours qu'il se doit de rendre inoubliables.

Emotion(s) et humour s'entremêlent dans ce petit bijou qui conjugue le mot « espoir » à tous les temps !



- Vous souffrez probablement d'une forme de routinite aiguë.
- Une quoi ?
- Une routinite aiguë. C'est une affection de l'âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude...
- Mais... Comment vous savez tout ça ?
- Je suis routinologue.
- Routino-quoi ?

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps : elle fonce. A travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves...

But avoué de ce livre positif : être soi, heureux et épanoui... mission accomplie après sa lecture !



Tout semble aller comme il se doit dans la petite ville de Carthage en ce début de juillet 2005, si ce n’est que Juliet Mayfield, la ravissante fille de l’ancien maire a, pour des raisons peu claires, rompu ses fiançailles avec le caporal Brett Kincaid, héros de retour de la guerre d’Irak. Un héros très entamé dans sa chair et dans sa tête, dont pourtant Cressida, la jeune sœur rebelle de Juliet, est secrètement amoureuse. Or, ce soir-là, Cressida disparaît, ne laissant en fait de traces que quelques gouttes de son sang dans la jeep de Brett. Qui devient alors le suspect numéro 1 et, contre toute attente, avoue le meurtre…
Sept ans après, un étrange personnage surgit qui va peut-être résoudre l’impossible mystère.

C’est ce que vise Joyce Carol Oates qui est sur tous les fronts : violence, guerre, dérangement des esprits et des corps, amour, haine. Et même exploration inédite des couloirs de la mort…

Un roman puissant et captivant.



des bons thrillers...

Hiver 1897. Une sage-femme regagne sa ferme dans le nord de l’État de New York, chargée de cadeaux pour les siens. L’y attendent les corps ensanglantés de son mari et de ses enfants gisant dans la neige. Seul Caleb, 12 ans, a échappé au massacre : il a tout vu de la grange où il s’était réfugié parmi les animaux. Mère et fils abandonnent ce qu’il reste de leur foyer pour s’engager au cœur d’une contrée hostile et glacée à la poursuite des trois tueurs aux foulards rouges. Au fil de la traque, traversée d’épisodes d’une violence sèche et brutale contrastant avec la luminosité et le silence des étendues poudreuses, on comprendra que leur soif de vengeance repose sur une imposture…

Le mensonge, le poids du péché et la nature des liens du sang sont les catalyseurs troublants de cette équipée sauvage doublée d’un roman d’apprentissage.

« Un premier roman exceptionnel, par une nouvelle voix éclatante de la fiction américaine.» Ron Rash



Marcus, le héros pénitencier du Tribunal des âmes, se réveille d’un coma à Prague, amnésique. À son chevet, il trouve deux enveloppes : l’une renferme un billet de train pour Rome et la promesse d’y retrouver son passé ; l’autre 20 000 euros et un passeport sous une fausse identité. Laquelle choisir ? Marcus opte pour un retour à Rome, qui le mène directement au Vatican où on lui explique le don qu’il avait de repérer le mal dans le quotidien des gens. Après une remise à niveau intensive, Marcus est prêt à reprendre ses fonctions, pile au moment où une psychose généralisée se déclenche à Rome : de jeunes couples d’amoureux se bécotant dans leur voiture aux abords de Rome sont retrouvés assassinés. Le même modus operandi est employé à chaque fois : l’homme est abattu d’une simple balle dans la nuque, alors que la femme a été longuement torturée avant sa mise à mort.
Marcus se met à errer sur les scènes de crime à la recherche d’indices lorsqu’il retrouve Sandra, l’enquêtrice photo pour la police scientifique. Leurs soupçons se tournent vite vers le médecin légiste en charge de l’affaire, qui semble délibérément masquer des informations clés. Ils vont découvrir que non seulement le médecin est à la tête d’une secte férue d’ésotérisme, mais que par le passé, il dirigeait une clinique pour enfants criminels. À l’époque, un jeune Russe, fils d’ambassadeur, lui avait été confié après avoir été accusé du meurtre de sa sœur jumelle…
Entre personnages troubles et rythme affolant, une construction vertigineuse qui plus que jamais prouve l’extraordinaire talent de Donato Carrisi pour tisser des intrigues ultra-complexe. Les coups de théâtre s’enchaînent et les multiples récits entrelacés finissent toujours pas se recouper de manière sensationnelle.



Blackåsen, au cœur de la Laponie. Seule une poignée d’âmes est capable de vivre sur cette terre hostile, aux hivers sans fin et aux nuits éternelles. Pourtant, une nouvelle famille vient, un jour, s’y installer. Le nouveau couple réalise immédiatement qu’il y a des choses étranges dans ce village glacé. Surtout lorsque leurs deux jeunes filles découvrent dans les bois le cadavre d’un homme atrocement mutilé. Ce drame ne semble pas émouvoir les villageois puisque la femme de la victime n’a pas signalé sa disparition et le frère du mort éclate de rire quand on lui apprend le décès. Quant au prêtre, il affirme que c’est l’acte sauvage d’un loup. Mais quel animal pourrait égorger un homme aussi proprement ? Et pourquoi personne n’évoque la disparition de plusieurs enfants au fil des années ? L’âme des hommes se révèle parfois aussi froide que l’hiver…Blacksägen, en Laponie. Sur cette montagne rude et hostile, seule une poignée d'âmes accepte de vivre dans des hivers sans fin et des nuits qui semblent éternelles. Une nouvelle famille de colons vient de s'installer sur la montagne. Les deux jeunes filles de la famille qui trouvent un mort à une demi-heure de marche de leur maison ...

Pour son premier roman, Cecilia Ekbäck, auteur suédoise aujourd'hui installée au Canada, retourne sur les terres de son enfance pour nous livrer un thriller très réussi qui a l'originalité d'être situé au début du XVIIIème siècle. Suspens, rivalités entre habitants, histoire, nature, saupoudrés d'un peu de fantastique, forment un roman très prenant, servi par une belle écriture. Chaudement recommandé !!!



Deenie Nash est une adolescente typique. Avec ses meilleures amies, Lise, Gabby et Skye, elles ne parlent que d’une chose : qui l’a déjà fait ? est-ce que ça fait mal ? Elles échangent ragots et potins par textos interposés. Un matin, en classe, Lise est soudain prise d’une violente crise de convulsions et emmenée à l’hôpital. Dans les couloirs du lycée, on ne parle que de ça. Deux jours après, c’est Gabby qui subit le même type de crise. La panique s’étend à la famille, au lycée et à toute la communauté. Qu’est-il arrivé à Lise et à Gabby ? Est-ce un virus ?

Ou, comme le pense la mère de Lise, désemparée, la faute des garçons et l’attrait du sexe ? Les théories du complot les plus fumeuses circulent dans le lycée, d’autant plus que d’autres jeunes filles sont saisies d’étranges symptômes, qui laissent les autorités médicales perplexes et provoquent chez les parents une tempête de protestations. Deenie s’inquiète. Va-t-elle être elle aussi saisie par cette fièvre ?
Megan Abbott décrit avec talent, le malaise, l’hystérie collective et les jeux de pouvoirs des adolescents américains.



Le téléphone sonne. Une voix étrange vous soumet une énigme. Vous avez 48 heures pour la résoudre. Sinon...
Une femme morte est retrouvée près du grand orgue de la cathédrale de Munich. Un crime pour le moins singulier : on lui a fait ingurgiter deux litres d'encre noire...
Sabine Nemez, jeune commissaire de police, est bien malgré elle mêlée à l'affaire : la victime n'est autre que sa mère, énième victime d'un inconnu qui enlève des femmes, les torture et les achève au bout de 48 heures si l'énigme qu'il a soumise à un proche n'a pas été résolue.
L'enquête est confiée à Maarten S. Sneijder, un expert du BKA, l'Office fédéral de police criminelle. Sabine parviendra-t-elle à convaincre cet homme aussi talentueux qu'irascible qu'un recueil de contes pour enfants sert de modèle au criminel ?
Au même moment, une psychologue viennoise ayant reçu un macabre colis suivi d'un coup de téléphone comprend qu'elle dispose de deux jours pour sauver une vie...
« Un scénario ultra efficace, des personnages fouillés et des rebondissements à foison... »
Sebastian Fitzek



Femme au foyer, Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu’elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate, victime d’une agression à Paris, près du canal de l'Ourcq, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n'ont jamais été faciles, s'étaient perdues de vue. Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d’aller à Paris afin d’en savoir plus sur la vie que menait Kate. Là, elle apprend que cette dernière fréquentait assidûment les sites de rencontre en ligne. Le doute s’insinue alors dans son esprit : et si la mort de sa sœur n’était pas due à une simple agression mais à une mauvaise rencontre ? Ne pouvant se débarrasser de cette idée obsédante, Julia décide de se faire passer pour Kate sur le site Internet d’escorts que celle-ci utilisait. Mais, à l’âge des bilans, des remises en question, des ambitions laissées derrière elle, Julia ne réalise pas qu’elle est en train de jouer un jeu dangereux à double titre. Si elle a en effet raison sur les circonstances de la mort de sa sœur, elle prend tous les risques. Et en goûtant à une autre vie, plus excitante, que va-t-il rester de la sienne ?
Avec Avant d’aller dormir, S.J. Watson avait réussi le tour de force de nous donner un roman au suspense impressionnant, doublé d’un portrait de femme inoubliable. On attendait la suite avec une certaine angoisse. Pourrait-il faire aussi bien ?

On a maintenant la réponse. Non, il n’a pas fait aussi bien ; il a fait encore mieux. Et le thriller psychologique a trouvé son maître !



Pendant six jours, Los Angeles est une ville assiégée.
Pendant six jours, dix-sept personnes sont prises dans le chaos. Pendant six jours, Los Angeles a montré au monde ce qui se passe quand les lois n’ont plus cours.
Le premier jour des émeutes, en plein territoire revendiqué par un gang, le massacre d’un innocent, Ernesto Vera, qui rentrait chez lui après sa journée de travail, déclenche une succession d’événements qui vont traverser la ville.
Dans les rues de Lynwood, les tensions s’exacerbent, les membres de gangs chicanos profitent des émeutes pour piller, vandaliser, et régler leurs comptes. Au cœur de ce théâtre de guerre urbaine se croisent sapeurs pompiers, infirmières, ambulanciers et graffeurs, autant de personnages dont la vie est bouleversée par ces journées de confusion et de chaos.
Six jours est un roman choral magistral, une sorte de The Wire (Sur Écoute) transposé sur la côte Ouest, un texte provocant à la croisée de Short Cuts et Boyz N the Hood. Un récit épique fascinant, une histoire de violence, de vengeance et de loyautés.



Vous aimez Grease, le Pape et les psychopathes ?

La rencontre explosive du Boubon Kid et du tueur à l'Iroquoise... D'un côté, le Bourbon Kid, tenant du titre du tueur en série le plus impitoyable et le plus mystérieux que la terre n'ait jamais porté. De l'autre, avec plus d'une centaine de victimes à son actif, l'Iroquois, blouson de cuir rouge, masque d'Halloween surmonté d'une crête, challenger et sérieux prétendant au titre. Le combat s'annonce terrible. Dans les coulisses : une organisation gouvernementale américaine top secrète spécialisée dans les opérations fantômes, une nonne, un sosie d'Elvis, quelques Hells Angels et une cible de choix pour nos psychopathes frénétiques : le pape, en voyage secret aux Etats-Unis.

Sur la musique de Grease, nous vous convions au spectacle littéraire le plus déjanté de la décennie.



L'Ecosse. Ses lacs sombres peuplés de créatures d'un autre âge. Ses demeures hantées. Un lieu d'interférence pour les âmes égarées entre deux mondes. Etait-ce le choix idéal pour une famille meurtrie, mais décidée à se reconstruire?
Un an après le drame, le décès accidentel de la jumelle de Lydia, Angus, Sarah et Kirstie quittent Londres pour une petite île isolée, cernée par un paysage grandiose mais peu sécurisant. le cottage n'est pas habitable, mais le couple est décidé à s'attaquer au chantier. Les bases d'une reconstruction, dans tous les sens du terme.
Oui mais voilà, Kirstie ne va pas bien. Kirstie dit être Lydia, accuse ses parents de s'être trompés, continue de converser avec sa soeur en utilisant le jargon qu'elles s'étaient inventé. Pour ne rien arrangé,

elle est mise à l'écart à l'école, où les enfants ont peur d'elle.
C'est peu à peu, quand des anomalies se glissent dans le discours officiel, que la vérité, cachée pour éviter le naufrage, va voir le jour, et que l'indicible sera dit.
Le titre est parfait. Au fil des pages le lecteur est convié aux confidences, mais balloté entre les différents hypothèses, toutes terrifiantes. Chaque acteur du drame a quelque chose à se reprocher, mais qui est responsable?
Au coeur du débat, la gémellité et ses parts d'ombre. Deux êtres, deux corps, unis par la similitude de leurs gènes, et par les passerelles de communication immatérielles.
Superbe thriller, très bien écrit et construit, difficile à laisser en cours de lecture.



Le corps d'une femme est découvert dans une forêt isolée du Danemark. Une cicatrice sur le visage aurait dû rendre son identification facile, mais personne n'a signalé sa disparition. Louise Rick, enquêtrice au Département des Personnes Disparues, lance un appel à témoins. Une femme âgée reconnaît la victime qu'elle a connue enfant.

Il s'agit d'une certaine Lisemette, qui fut internée autrefois dans un hôpital psychiatrique. Comme les autres enfants de cette lugubre institution, Lisemette était une « fille oubliée », abandonnée par sa famille. L'enquêtrice fait alors une autre découverte troublante : la victime avait une sour jumelle. Et toutes les deux sont censées être mortes depuis une trentaine d'années...

Implacable, angoissant, paranoïaque : un grand roman de la reine danoise du thriller. 



Un livre pour rire et l'autre...pour se souvenir

Faut-il encore présenter Stéphane de Groodt ?

Je l'ai découvert à l'occasion de ses chroniques sur France Inter il y a quelques années et j'avais été bluffé par sa virtuosité qui faisait passer un travail colossal pour une évidence. Alliant jeux permanents sur les mots pour les couper, les casser, les "approximater", les tordre, Stéphane de Groodt, dans un rythme endiablé de diction pourtant claire, livrait des chroniques à plusieurs niveaux de compréhension. le passage des chroniques à l'écrit permettait d'ailleurs de mieux appréhender certaines approximations qui oralement n'étaient pas forcément évidentes.
Ici, Stéphane de Groodt prend un peu plus de deux cents expressions françaises pour en donner une définition forcément tordue. Et le bougre y arrive en usant de sa technique habituelle et en passant par des chemins à coups sur détournés mais souvent surprenants. Etonnant, bluffant, drôle, bref tout de Groodt !

(Garoupe – 23/11/2015)



Henning Mankell est décédé il y a quelques jours, durant la nuit du 5 au 6 octobre 2015. Ce livre a été écrit durant les derniers mois qui ont précédé son décès...
Mankell nous convie à partager le voyage étonnant de son existence, de la solitude des forêts immenses du nord de la Suède à une vie cosmopolite sur plusieurs continents, mais aussi et surtout le voyage invisible, intérieur, qui l’occupe depuis l’enfance.

Un récit débordant d’énergie vitale.

Une petite pensée pour ce grand homme qui en a tant fait rêver d'autres...

Retrouvez notre hommage, ici.

 



Une incontournable série de Bd pour adultes

La découverte de l'amour dans le cadre de la préparation de la Seconde Guerre Mondiale, en Allemagne.

Un jeune homme timide, une jeune femme désinvolte, des amis tantôt ouvertement nazis, tantôt anti-fascistes, et tout leur cortège de déboires. Ce scénario assez classique au premier abord s'avère très bien construit, et même surprenant par certains côtés. Les personnages en premier lieu : ils ne sont absolument pas stéréotypés, ni caricaturaux.

L'histoire est elle-même très bien équilibrée avec la peinture d'une époque délicate : il y a une très bonne harmonie entre l' Histoire cadre et décor et l'histoire d'amour racontée ici. On n'est pas dans le sentimentalisme, ni dans le documentaire, mais cette histoire d'amour rencontre des embûches et se nourrit de la grande Histoire.

Dessin beau, fin, coloré. 7 tomes parus. A découvrir ABSOLUMENT !



Un livre de recettes...indispensable !

Quoi de plus convivial que de se retrouver autour d'une table pour fêter les grands événements ? Malheureusement les mets que l'on déguste à ces occasions sont souvent riches et très caloriques. Pourtant, ce n'est pas une fatalité. Il est tout à fait possible de préparer des mets gourmands et festifs sans pour autant faire exploser le compteur des calories. Solveig Darrigo, diététicienne connue et reconnue, a concocté pour vous 30 recettes légères et équilibrées pour composer des menus d'exception aussi délicieux qu'inoffensifs ! Au menu : Saint-jacques au caramel d'agrumes, velouté de champignons à la châtaigne et aux noisettes, langoustines rôties à l'estragon émulsion d'algues ou encore aiguillettes de canard aux cerises. Côté desserts, le dilemme sera tout aussi grand : succomberez-vous à la mousse au chocolat et au gingembre confit, aux mini-cocottes de fruits d'hiver en crumble cacaoté ou à la bûche de Noël choco-poire ?

Alors, n'hésitez plus : cédez à la gourmandise, vous n'aurez pas à le regretter !



Une poignée de romans pour ados difficiles...

À Fairy Oak, depuis plus de mille ans, quand sonne minuit, de minuscules fées lumineuses racontent des histoires de petits enfants à des sorcières attentives. Insolite, n'est-ce pas ?! Chacun sait en effet que les fées et les sorcières ne s'entendent pas très bien et que ces dernières n'aiment pas du tout les enfants. Mais nous sommes dans la Vallée de Verte-Plaine, dans le village de Fairy Oak, et ici, les choses ne se passent pas comme ailleurs...

Ce premier tome se lit comme un bonheur, facile et captivant, d'une qualité littéraire plutôt bonne mais surtout d'un plaisir hautement sucré.



La liste nomme 8 filles chaque année.
Les 4 plus belles et les 4 plus laides du lycée.
Et si votre nom s’y trouvait ?
Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d’année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n’a jamais réussi à empêcher qu’elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer… pour le meilleur ou pour le pire ?

Une histoire glaçante de banalité, un cran au-dessus de la mêlée des romans pour filles.



Après le divorce de ses parents et son départ de Paris avec sa mère, une nouvelle vie commence pour Verlaine Brown. Lycée, copains, quartier : elle a tout à découvrir ! Heureusement sa guitare acoustique et son amour de la musique l'aident à faire face à ces changements. Lorsque les élèves organisent un concert pour financer un voyage à Liverpool sur les pas des Beatles, la vie de Verlaine s'éclaire soudain d'une nouvelle lumière... Pourquoi ne pas monter un groupe et donner vie aux mélodies qui l'habitent ? Dans cette aventure, réussira-t-elle à dépasser jalousies et rivalités ? À préserver ses amis et son premier amour ? Entourée de l'extravagante Angela, du beau batteur Léo et du colérique Mick, Verlaine la solitaire se révèle peu à peu à elle-même et à tous ceux qui croient en son talent...

Un roman qui se prolonge en musique : une expérience unique !
Scannez les flashcodes au fil de votre lecture et écoutez les chansons de Verlaine sur le site du roman !



A 14 ans, Becky n'est pas une adolescente tout à fait comme les autres : pour continuer à vivre, elle va recevoir une greffe de coeur. L'opération est une réussite, mais depuis, elle est assaillie par d'étranges visions, elle a des pensées, des envies et des réactions qui ne lui ressemblent pas. Et si Becky avait reçu un "mauvais" coeur ?

Un livre lumineux, sensible et positif.Des thèmes chers aux adolescentes : l'amitié et l'amour face à la maladie, traités avec sensibilité par une auteur qui écrit des scénarios pour la télévision, nominée aux BFATA (British Academy of film and television arts).



Une série désopilante pour les 9 - 13 ans

Lorsqu’il se réveille en sursaut et se rend compte qu’il est en train de confondre l’armoire de ses parents avec les WC, Norm se dit que la journée commence vraiment mal. Et c’est comme ça tout le temps depuis que sa famille a décidé de déménager. Pas facile de se sentir à l’aise chez soi dans une maison aussi grande qu’une cage à lapin. Surtout quand, juste à côté, votre père ronfle comme un rhinocéros. Un rhinocéros dans une cage à lapin, remarquez, c’est pas commun ! Pas facile, en fait, d’être ado ! Chaque jour, une nouvelle galère !

Bienvenu dans le monde – très injuste pour lui – de Norm.


De chouettes Bd pour petits...et pas que...

Nina, la célébrissime pire des pires sœur et son non moins fameux frère Tom sont de retour pour un album tout en quiétude, paix et amour. Vous ne me croyez pas ???!

Bon, vous avez raison, planquez vos vases, vos livres, vos meubles, votre chat, Tom et Nina sont à nouveau là et ça va bouger car ils ne reculent devant aucun stratagème pour se jouer les plus mauvais tours !



Quand le coeur mène la danse... Que ce soit pour la soirée d'Halloween ou autour du sapin de Noël, Julie, Luce et Alia ne perdent jamais une occasion de danser.

Cette année, les filles de Studio Danse ne vont même pas s'arrêter durant les vacances d'été, car elles partent en tournée avec Mary ! Suivez-les de ville en ville, de théâtre en théâtre, comme vont le faire deux jeunes garçons amoureux. Mais de qui ? De Julie ? De Luce ? Ou d'Alia ?



C'est bien connu, Garfield adore Noël! Il accepte même d'être sage durant quelques jours afin de s'assurer de recevoir tous les cadeaux demandés. Retrouvez dans ce recueil les plus amusantes histoires de Noël mettant en vedette Garfield, Jon et Odie. Un rendez-vous à ne pas manquer pour terminer l'année en beauté!

Une bande dessinée tout en couleurs pour le plus grand plaisir des amoureux du célèbre chat.



L’Hôtel Étrange est une petite pension de famille dont les habitants hibernent tranquillement en attendant le retour du printemps. Nos hôtes sont des personnages très attachants : Marrietta est une petite fille douce, d’humeur égale et organisatrice hors pair ; M. Léclair, le gardien, est un philosophe au physique de lémurien ; M. Snarf, le fantôme de la réception,est la véritable mémoire de l’hôtel ; et enfin Kaki, est un petit monstre aussi joyeux que velu !

 

Une série (5 tomes parus) portée par une héroïne, Marietta, qui résout en douceur les problèmes les plus complexes. Une vraie BD jeunesse, colorée, gaie, offrant une galerie de personnages attachants, dotée d'un graphisme classique et d' une histoire millimétrée qui séduira le plus grand nombre.

A découvrir !


De beaux albums sur le thème de Noël...