Cher Père Noël, au pied du sapin, j'aimerais...


des polars pour frissonner de plaisir


Frederick Chase est détective à l’agence Pinkerton, à New York. Son histoire débute à Reichenbach, le lieu où Sherlock Holmes et son ennemi juré, le professeur Moriarty, auraient trouvé la mort… C’est pour confronter le professeur au sujet d’une lettre qu’il aurait reçue d’un certain Devereux, chef de la pègre américaine, que Chase fait le voyage jusqu’en Europe. Trop tard. Au lieu de pouvoir interroger Moriarty, Chase se retrouve face à un cadavre qui ne peut plus rien lui apprendre. Pourtant, grâce à Jones, un inspecteur dépêché par Scotland Yard et formé aux méthodes de feu Sherlock Holmes, il découvre sur le corps de Moriarty une lettre codée qui les conduit de Reichenbach jusqu’à Londres… Commence alors une traque sans relâche. Tandis que les lieutenants de l’insaisissable Devereux sont mystérieusement assassinés les uns après les autres, Chase et Jones remontent lentement la piste, évoluant en eaux troubles, dans un univers où tout le monde cache un peu sa véritable identité… La vérité, elle, se fera-t-elle sur les circonstances de la disparition de Moriarty, et celle de son ennemi favori, Sherlock Holmes ?

En 2011, dans La Maison de soie,Anthony Horowitz avait ressuscité avec talent Sherlock Holmes. Sous la plume de l'ineffable docteur Watson, il y racontait la dernière enquête du locataire du 221b Baker Street. Il récidive aujourd'hui avec Moriarty, du nom de l'ennemi le plus redouté du détective, surnommé « le Napoléon du crime ».
Le nom de Moriarty apparaît pour la première fois dans l'œuvre de Conan Doyle, en 1893, dans la nouvelle          
Le Dernier Problème, où les deux adversaires se courent après à travers l'Europe, avant d'en venir aux mains dans les chutes du Reichenbach, près de Meiringen, en Suisse, et de s'y tuer. Enfin, semble-t-il. Puisque Holmes resurgit trois ans plus tard, pour le bonheur des lecteurs…

Horowitz part de cet étrange événement pour construire une intrigue « à la manière de Conan Doyle ». Deux disciples d'Holmes, Frederick Chase, de l'agence new-yorkaise Pinkerton, et Athelney Jones, de Scotland Yard, enquêtent sur ces surprenantes disparitions et se lancent sur les traces d'un nouveau cerveau du crime.

Résultat, un suspens délicieux…



300 mots. C'est ce que le rédacteur en chef de Nick Stella, journaliste criblé de dettes et en mal de reconnaissance, lui concède pour évoquer une étrange affaire. Une prostituée et son client ont été retrouvés morts. Fait divers apparemment banal, sauf que le client en question est un prêtre. Et qu'il n'est que la première victime d'un tueur particulièrement pervers.
Dans l'ombre, celui-ci observe cinq proies, prêt à faire basculer leur existence bien tranquille. L'une d'entre elles, il le sait, est responsable de la mort, vingt ans plus tôt, d'une adolescente lors d'une soirée d'Halloween. Que s'est-il passé ce soir-là ? Et laquelle des cinq personnes présentes lors du drame est coupable ?
Dans ce nouveau roman à la tension permanente, Richard Montanari nous met sur la piste de deux coupables, l'un dans le passé, l'autre dans le présent. Avec une perversité digne de celle de son personnage, il nous fait entrer dans l'esprit du tueur sans jamais révéler son identité. Il est pourtant l'un des protagonistes principaux de l'enquête de Nick : au lecteur de deviner lequel avant un final qui restera dans toutes les mémoires.



Paul Anthony Morris, mystérieux client britannique de la guest-house d'un domaine viticole de Franschhoek, a disparu, et ses trois gardes ont été tués. Seul indice : des douilles de cartouches gravées d'une tête de cobra. Dès le début de son enquête, Benny Griessel se heurte à la réticence du consulat et de sa hiérarchie.

Au Cap, le jeune Tyrone Kleinbooi dérobe sous l’œil d’une caméra de surveillance le sac d’une touriste dans la marina du port. Alors qu'ils s'apprêtent à l'interroger, les agents de sécurité sont abattus méthodiquement par un tueur cagoulé qui laisse sur place des douilles gravées d'une tête de cobra.

Tyrone réussit à s’échapper en emportant son butin, mais quand, peu après, sa sœur Nadia est kidnappée, Benny le soupçonne d'être en possession d’un élément crucial.

Le tueur semble être un professionnel surnommé Kobra, mais pour qui travaille-t-il ?

Quand à Paul Anthony Morris, il se révèle être un brillant mathématicien, inventeur d'un logiciel permettant de repérer, dans les transactions financières mondiales, le parcours de l’argent sale issu du crime organisé et du terrorisme. Qui a commandité son enlèvement?

Deon Meyer, auteur sud-africain, relève une fois de plus le gant et délivre un impeccable roman policier, sans autres effets qu'une histoire implacable au rythme parfaitement maîtrisé et aux rebondissements dévastateurs, une histoire aux personnages attachants et au contexte toujours aussi dépaysant.

Une réussite !



L’ex-inspecteur Harry Bosch qui a quitté la brigade des vols et homicides de Los Angeles pour prendre sa retraite, décide de reprendre à son compte une enquête classée sans suite quatre ans auparavant : l’affaire Angella Benton.
Cette jeune femme, qui travaillait pour une société de production de cinéma, avait été retrouvée étranglée chez elle. Quelques jours plus tard, un hold-up sanglant se déroulait, sur ces mêmes lieux, pendant le tournage d’un film où étaient utilisés de vrais billets fournis par une banque.
Un ancien flic, Law Cross, à l’époque en charge de l’enquête et devenu quadraplégique à la suite d’une fusillade, informe Harry que peu après ce vol à main armée, une femme, agent du FBI, lui révélait un fait curieux.
Un des billets volés n’avait pu faire partie des liasses prêtées car son numéro correspondait à une coupure déjà sous séquestre de la police pour une autre affaire.
Harry Bosch retrouve l’identité de cette femme, disparue peu après ces événements. Mais bientôt "on" dissuade l’ex-inspecteur de continuer ses recherches. Le FBI fait pression sur lui ainsi que ses anciens collègues de la police. Harry, qui n’est plus protégé par son badge, s’entête, jusqu’à découvrir des ramifications avec le terrorisme.
Les aficionados d’Harry Bosch seront heureux de retrouver leur héros pour une nouvelle enquête marquée nettement d’un renouveau salutaire.
À travers ce roman, Michael Connelly fustige les débordements de nouvelles lois votées par le Congrès américain "pour affiner les procédures et les moyens d’enquête du FBI après l’attaque du 11 septembre".




1863. L'issue de la Guerre de Sécession est incertaine. Afin de s'assurer du soutien des mormons face aux confédérés, le président Abraham Lincoln confie à leur leader, Brigham Young, un mystérieux secret d'État. 2013. Ex agent du département d'État reconverti dans la vente de livres anciens à Copenhague, Cotton Malone accepte d'effectuer une mission ponctuelle pour les services secrets : récupérer à la frontière de la Suède et du Danemark un témoin de première importance. Celui-ci a des révélations à faire concernant Joseph Salazar, un puissant homme d'affaires mormon qui dispose d'étranges informations susceptibles de déstabiliser les États-Unis. Une passionnante partie d'échecs se met alors en place entre la présidence, le Département d'État et les mormons. De la révélation contenue dans le journal intime d'un dignitaire mormon du début du siècle dernier à la légendaire prophétie du Cheval Blanc en passant par l'étrange découverte faite dans une grotte du parc de Zion, Cotton Malone va devoir élucider, au péril de sa vie, bon nombres d'énigmes historiques pour enfin faire la lumière sur cette ténébreuse affaire. Quel est ce fameux secret qui, depuis George Washington, passe d'un président à l'autre des États-Unis ? Quel a été le véritable enjeu caché de la guerre de Sécession ? Pourquoi Lincoln a-t-il, au mépris de ses convictions intimes, proclamé en 1863 l'émancipation des esclaves dans les États de l'Union ?

Autant de questions aussi troublantes que passionnantes vous attendent dans ce fantastique voyage au coeur des secrets américains que nous propose ici Steve Berry. Avec ses thrillers palpitants, l'auteur fait preuve d'un véritable don pour entrelacer le présent et l'Histoire de la manière la plus intrigante qui soit.



Par un été caniculaire, une jeune stagiaire de la police de Vaxjo, Linda Wallin, est retrouvée morte chez sa mère. Une équipe d'enquêteurs de Stockholm, dirigée par l'inspecteur Bäckström, personnage répugnant de préjugés et de vulgarité, est envoyée en renfort par un directeur de la police au bord de la crise de nerfs. Avec l'aide de la police locale, ils remontent toutes sortes de pistes, certaines étranges. Leur stratégie est de constituer une énorme banque de données de prélèvements d'ADN pour les comparer systématiquement à ceux recueillis sur les lieux du crime. La méticulosité de l'un des enquêteurs permet de démasquer le coupable, mais Bäckström s'en approprie tout le mérite.

« Un humour plein de finesse, entre flegme britannique et parfum vitriolé. » Le Magazine littéraire

« Persson mêle intelligemment la politique, la corruption et le récit de l'enquête policière d'une manière qu'adorent les fans du genre. » The Times

Célèbre criminologue et star de télé, trois fois lauréat du prestigieux Grand Prix de littérature policière de l'Académie suédoise, Leif GW Persson revisite l'histoire criminelle de la Suède avec une verve et une ironie sans pareilles. Ses « trilogies » sont devenues de véritables classiques modernes. Linda inaugure les aventures du commissaire Bäckström.



Construit en 1875 à New York dans les profondeurs d'une ancienne mine de grès, l'hôpital Brinkvale renferme les criminels les plus extrêmes : trop dangereux pour l'asile, trop déséquilibrés pour la prison. C'est là que Zachary Talylor, thérapeute, doit analyser la personnalité de Martin Grace, afin de déterminer si celui-ci est suffisamment sain d'esprit pour répondre pénalement des crimes dont on l'accuse. Soupçonné de douze homicides, Grace a annoncé à chaque fois aux victimes leur mort imminente. Et les meurtres ont cessé deux ans plus tôt, lorsqu'il est devenu aveugle. Mais l'affaire est délicate, Grace disposant d'un alibi solide pour chacun des meurtres. Dans la chambre 507 de l'hôpital Brinkvale, l'interrogatoire prend peu à peu l'allure d'un jeu aussi dangereux que passionnant ou un esprit hanté, en proie à des visions prémonitoires, comme il veut le faire croire? Et surtout, pourquoi sait-il tant de choses sur la vie privée de Zachary? Est-il vraiment là par hasard ? Après de multiples coups de théâtre, lorsque la vérité éclatera enfin, elle sera bien plus surprenante que tout ce que le lecteur a pu imaginer. Ce thriller cauchemardesque à l'atmosphère oppressante et à l'intrigue machiavélique est également un livre interactif. Le lecteur est en effet invité à mener l'enquête au même rythme que le thérapeute, grâce aux nombreuses pièces à conviction contenues dans l'ouvrage (photos, articles de journaux, des archives administratives, etc.). 



quelques romans d'amour, d'émotion, de réflexion,...


L’actrice Rebecca Bradley arrive à Astbury Hall, un vieux manoir qui sert de décor au film qu’elle tourne. Dans la solitude de cette immense propriété de la campagne anglaise, Rebecca trouve enfin la paix, loin de la pression des médias. Quand elle se rend compte qu’elle ressemble étrangement à Lady Violet, la grand-mère de l’actuel propriétaire, elle décide d’en savoir plus sur le passé de cette étrange famille. Un jour, un jeune homme arrive à Astbury Hall. Il vient faire des recherches sur l’histoire de son arrière-grand-mère qui a vécu là au début du XXe siècle. Avec Rebecca, il remonte peu à peu les traces du passé. Sombres secrets et mensonges : ce qu’ils vont découvrir va bouleverser leurs vies…

Quand le destin d’une femme est bouleversé par les secrets du passé. 



 1804, sur l’île de Saint-Domingue, un massacre n’épargne qu’une seule vie, celle d’une petite fille noire. Recueillie par deux Français, l’enfant qu’ils prénomment Ruth part vivre avec eux dans la bouillonnante ville de Savannah, au sud des États-Unis.

  Ainsi commence l’incroyable destin de celle qui grandira dans un pays à la veille de la guerre de Sécession, et tombera follement amoureuse d’un Noir libre, avant de devenir « la Mama » qui élèvera l’irrésistible Scarlett.

  Derrière le masque de la domestique dévouée, on découvre la vie secrète et les pensées de Ruth. Elle aime avec férocité, et n’oublie jamais ceux qui ont succombé aux ravages de l’Histoire. Entre résilience et rêves brisés, Le Voyage de Ruthjette une nouvelle lumière sur l’une des inoubliables héroïnes d’Autant en emporte le vent. Découvrez pour la première fois le destin hors du commun de Ruth, la Mama d’Autant en emporte le vent



Jusqu'alors un havre de savoir, paisible autant que réputé, Princeton est encore en ce mois de juin 1905, une communauté anglo-saxonne riche et privilégiée sous tous les rapports. Mais ce matin-là, à l"heure même de son mariage, au pied de l’autel, Annabel Slade, fille et petite-fille d’une des grandes familles des lieux, est enlevée par un homme étrange, vaguement européen, plus ou moins prince et qui, en fait pourrait bien être le Diable en personne. Et Princeton ne sera plus jamais comme avant. L’affaire plonge non seulement les Slade dans la honte et le désespoir, mais elle révèle l’existence d’une série d’événements surnaturels qui, depuis plusieurs semaines, hante les habitants de la ville et ses sinistres landes voisines. Habitants parmi lesquels on compte Grover Cleveland (qui vient juste de terminer son second mandat à la Maison Blanche), Woodrow Wilson, président de l’Université, un individu compliqué obsédé par l’idée du pouvoir, ou encore le jeune socialiste Upton Sinclair et son ami Jack London, sans oublier le plus célèbre des écrivains/buveurs/fumeurs de l’époque, Samuel Clempens-Mark Twain, tous victimes de visions maléfiques.

La noirceur règne parmi ces personnages formidables que Josiah, le frère d’Annabel, décidé à la retrouver, va croiser au cours de cette chronique d’une puissante et curieuse malédiction : car le Diable est vraiment entré dans la petite ville et personne n’est épargné… à part le lecteur à qui est offerte avec ces Maudits une fascinante étude des moeurs et de l’histoire politiques des États-Unis au XIXe siècle.

« Un récit unique qui fonctionne sur plusieurs niveaux : un monstre de livre, totalement surprenant du commencement à la fin, passionnant, captivant, à l’écriture qui crépite d’énergie et pétille d’esprit. »

The New York Review of Books 



Étudiant à San Francisco, Tristan Campbell reçoit un jour un étrange coup de téléphone d'un cabinet d'avocats londonien : il pourrait être l'héritier de l'immense fortune d'Ashley Walsingham, disparu en tentant de conquérir l'Everest en 1924. Tristan entame alors une course contre la montre car il n'a que quelques semaines pour prouver qu'il est bien le descendant de l'alpiniste et de l'amour de sa vie avant que l'héritage ne revienne à l'État...
Lancé sur leurs traces, Tristan va reconstituer le puzzle de son histoire. Des tranchées de Picardie au Berlin des années vingt, des sommets de l'Himalaya aux fjords d'Islande, il découvre peu à peu leur fulgurante passion, prise dans les tourments de la Première Guerre mondiale. Obsédé par les amants tragiques, Tristan parcourt l'Europe et prend conscience du véritable enjeu de cette quête.
Un premier roman événement tout à la fois enquête familiale, roman d'amour, récit initiatique et odyssée historique. 



Milo a neuf ans et il s’est donné une mission : prendre soin de sa grand-mère, avec Hamlet, son cochon familier. Le problème, c’est que parfois sa grand-mère « déraille » un peu : elle oublie des choses et un jour, elle met le feu à la cuisine… On oblige finalement Mamie à aller en maison de retraite. Un lieu parfait, avec un beau jardin, un plancher brillant comme un miroir et des infirmières souriantes. Pourtant, quelque chose ne tourne pas rond dans cet établissement. Milo en est certain. Il a beau avoir une maladie des yeux qui restreint son champ de vision, il remarque des détails qui échappent à d’autres. Avec l’aide de l’excentrique cuisinier de la maison de retraite, il mène son enquête. Et si le petit Milo, avec son cœur gros comme ça, pouvait réellement changer la vie de ceux qu’il aime ?

Une GRANDE histoire à propos d’un petit garçon qui voit le monde légèrement différemment : avec son cœur. 



Dans un restaurant où elle dîne avec son mari et ses deux filles, Sonia aperçoit Guyla et sa vie bascule. Quatorze ans ont passé ; elle croyait avoir oublié. Mais le temps d'un regard tout lui revient : l'été de ses dix-huit ans, le bois de Lembras, la musique, son amour enflammé pour ce ténébreux tzigane. Et, surtout, le crime qui a provoqué leur séparation et la disparition du père de la jeune femme, suspect numéro un.
Tandis que tout pousse irrésistiblement Sonia dans les bras de Guyla, voici venir le temps d'affronter enfin le passé. Mais Sonia peut-elle se confier à son premier amour sans mettre à mal sa vie conjugale ? Peut-elle compter sur Guyla pour retrouver son père et prouver son innocence, dont elle est convaincue ? Les voies de la vérité sont sinueuses, et nos ennemis ne sont pas toujours ceux que l'on croyait.
L'histoire bouleversante d'une passion défendue. 



Aiguillonné par la curiosité, et très vite porté par l’admiration, un journaliste norvégien s’embarque sur l’Arrowheadavec une poignée de militants s’opposant activement à la pêche illégale en zone protégée. À leur tête, Magnus Wallace, figure héroïque et charismatique qui lutte avec des moyens dérisoires – mais un redoutable sens de la communication – contre le pillage organisé des richesses de la mer et le massacre de la faune.
Retraçant les étapes de cette insurrection singulière, témoignant des discours et des valeurs qui la fondent, Alice Ferney s’empare d’un sujet aussi urgent qu’universel pour célébrer la beauté souveraine du monde marin et les vertus de l’engagement. Alors que l’homme étend sur les océans son emprise prédatrice,
Le Règne du vivantquestionne le devenir de “cette Terre que nous empruntons à nos enfants” et rend hommage à la dissidence nécessaire, face au cynisme organisé. 



Jean Daragane, un homme d'environ soixante-dix ans, recoit des mains de deux jeunes inconnus son carnet oublie au buffet de la gare de Lyon. L'un d'eux, Ottolini, insiste pour que Daragane lui parle d'un certain Guy Torstel, dont le nom figure dans le calepin. Daragane avait oublie ce Torstel mais, peu a peu, d'autres noms lui reviennent, eclats memoriels qui brillent un instant avant de s'obscurcir a nouveau : ceux de Jacques Perrin de Lara, notamment, et d'Annie Astrand. Il revoit une maison de Saint-Leu-la-Foret ou, vers 1951, il a passe de longs mois avec cette femme. Il retrouve aussi le cliche de Photomaton sur lequel figure un enfant, cliché tombé entre les mains de la police lors de l'arrestation d'Annie Astrand au poste-frontiere de Vintimille en 1952. Or ce garcon, c'est lui, Jean Daragane... Quasiment abandonné par ses parents, il avait été laissé entre des mains peu recommandables...

Comme d’habitude, rien n’est sûr chez Modiano. Tout semble en pointillé, on avance dans une brume légère qui rend tout poétique. N’attendez pas de panoramas, de lignes droites, ni d’angles aigus.

Un nuage nous porte, silencieux, cotonneux, confortable et étrange. Impossible d’en évaluer le centre de gravité. Au bout de la pénombre, parfois, une lueur indique une piste. Dans une atmosphère policière, un mystère plane. On dirait que l’auteur cherche à fuir la réponse à une question qu’il n’ose pas se poser. Pourtant, il ne cesse de donner des indices. Puis il les oublie. Dès que l’intrigue prend forme, Modiano tire sur la laisse.

Le prix Nobel de littérature, attribué le 9 octobre au Français Patrick Modiano, n’aura pas seulement provoqué une immense joie générale. Il s’agit d’un événement qui marque la consécration de l’un des plus grands écrivains français de ces dernières décennies, mais aussi d’une littérature discrète, sans cesse cohérente, qui ne surfe ni sur les modes, ni sur les engouements politiques, d’une littérature, oserait-on écrire, profondément, essentiellement littéraire. 



des livres à se lécher les babines !


Sur une ardoise ou sur un plateau ! Tapas, verrines, finger food, dips, bouchées, mignardises... Salées ou sucrées, ces recettes simples et gourmandes vous feront passer de délicieux moments en famille ou avec des amis ! Présentation traditionnelle ou plus tendance, faites de l'apéro un moment de partage et de convivialité !

50 recettes pour les amoureux de l'apéro.

Soupe pomme-concombre glacée acidulée, palets d'omelette aux courgettes et aux oignons, croquedog, mini-madeleines aux lardons, brochettes de pétoncles à l'orange, champignons farcis, bouchées de chèvre à la pistache, esquimaux à la mûre, brochettes de fruits au chocolat... Tchin tchin! 



Les tapas et les petites bouchées s’invitent à l’apéritif !

Donnez du peps à vos apéritifs avec cet ouvrage qui vous propose plus de 70 recettes de tapas et de petites bouchées.

Rillettes, petites crèmes et mousses salées, verrines, toasts, terrines, mini-carpaccio et tartares, sans oublier les bouchées croustillantes, saveurs, textures, couleurs, il y en a pour tous les goûts.

Retrouvez des recettes traditionnelles (jambon de pays-ricotta-melon, verrines de saumon, gaspacho andalou, tortillas) mais aussi des recettes plus créatives telles les crevettes au chutney de betterave, le foie gras au caramel ou encore le tartare de cabillaud à la mangue.

70 recettes originales qui combleront tous vos convives !



Qu'est ce qu'un gâteau magique?
Des œufs, du sucre, du beurre et un peu de lait pour une unique préparation qui se transforme à la cuisson en 3 textures : un flan, surmonté d'une crème délicate et d'une génoise aérienne qui recouvre le tout. Dans cet ouvrage, Christelle Huet Gomez vous livre ses recettes secrètes et conseils pour décliner ce gâteau à l'infini version sucrée ou salée : vanille, façon cheesecake, pain d'épices magique, poire-spéculoos, tarte magique au citron meringué ou encore cake magique aux olives… 



Apprenez à confectionner 14 incroyables gâteaux pour les fêtes de fin d’année !

Pas à pas, vous saurez très vite comment :

  • sculpter un gâteau,

  • le garnir et l’enrober de ganache,

  • le recouvrir de pâte à sucre

  • le décorer avec finesse...

.... pour créer une pièce artistique inoubliable.

Avec différentes techniques de modelages, des petits personnages en pâte à sucre vont naître sous vos doigts. Pingouins, lutins, rennes, pères Noël... viendront animer le plus triste des desserts !

Les gâteaux les plus désopilants ou farfelus sont sculptés, sans oublier les wedding cakes, somptueux et raffinés. Unlivre indispensablepour tous ceux qui veulent éblouir leurs proches avec des gâteaux extraordinaires !



une chouette série de Bd pour les grands ados et les adultes



En pleine époque victorienne, alors que le grand Sherlock Holmes défraye les chroniques, trois gamins des rues se chargent de lui servir d’espion, d’indicateur ou de guide dans l’East End londonien… Mais quand le grand détective est absent, il faut se serrer les coudes et profiter de ses enseignements pour venir à bout des truands qui peuplent et sèment la terreur dans les bas quartiers de la capitale du Royaume-Uni.

Sous forme de récits complets en un tome, nous prenons du plaisir à suivre les enquêtes de ces « gavroches » au caractère bien trempé.

La série se veut tout public et fait mouche auprès des plus jeunes comme des plus anciens. Les enquêtes se renouvèlent agréablement et, surtout, intelligemment. Les situations, comme les héros, sont crédibles, évoluent de belle manière et le(s) mystère(s) est(sont) bien entretenu(s) au gré des albums. Le dessin est en parfaite adéquation avec le récit : frais, dynamique et sémillant à souhait. On ne cesse d’admirer les trognes, les attitudes, les décors et les ambiances tout au long des épisodes et des rebondissements.

Cette série, désormais terminée, est de celles qui s’adressent à tous les publics. Populaire, intelligente, maîtrisée, elle se doit d’occuper une place de choix dans toute bibliothèque d’amateur de bande dessinée ! 


quelques romans pour ados difficiles...


Contrôlée par son père et bornée par le désert, la vie de Frenenqer Paje est d'une monotonie fastidieuse, jusqu'à ce qu'un petit geste de rébellion fasse exploser son monde et qu'elle rencontre un garçon, mais pas n'importe lequel – quelqu'un de libre, quelqu'un d'ailé, un métamorphe. Il a tout ce dont est privée Frenenqer. Pas de famille, pas d'attaches, pas de règles. La nuit, il s'envole avec elle vers les endroits reculés de leur enfance pour retracer leur passé réciproque. Mais quand l'équilibre délicat de leur amitié menace d'éclater pour devenir quelque chose de plus, Frenenqer doit confronter son isolation, son père, et ce qui fait son identité, briser toutes les règles de sa vie pour trouver la liberté.

Dans un style éblouissant, L'envol raconte l'histoire d'une jeune fille isolée et d'un métamorphe qui lui fait découvrir ce que pourrait être la liberté – si seulement elle avait le courage de la prendre.



Le jeune Alfie a douze ans et toutes ses dents...Enfin presque, car depuis des années, le garçon cache a son père malade et infirme une montagne de lettres de rappel de rendez-vous chez le dentiste. Mais la supercherie prend fin le jour où une nouvelle dentiste particulièrement inquiétante arrive en ville.
Très vite, Alfie devient sa proie. L'horrible docteure Ratiche ruse, l'attache et l'endort, pour mieux charcuter sa mâchoire. Lorsqu'Alfie reprend ses esprits, toutes ses dents ont disparu!
Désespéré mais bien décidé à se venger, il monte un plan.
Aidé de Raj le marchand de journaux hyper-sensible, de Winnie l'assistante sociale accro au chocolat et de Gabz sa minuscule camarade de classe experte en théorie du complot, il s'embarque dans une aventure à glacer le sang, pleine de péripéties à faire grincer des dents...
Plus drôle que jamais, Diabolique dentiste est le cinquième roman de David Walliams dans la collection Witty. 



Quatre jeunes, qui ne se connaissent pas, meurent à des moments différents et pour des raisons différentes.
Lisa, qui a perdu sa fille Mathilde, accueille d'autres mères ayant perdu leur enfant et qui se retrouvent seules. Elles finissent par vivre dans la même maison, en autarcie, en acceptant la condition
On ne parle pas de ça . Tout le village les aide en silence. Puis un jour Sadya, 18 ans, dont la vie est menacée, débarque.
Elle pense que le meilleur refuge est cette maison où vivent des mères privées de leur enfant.
Et elle a raison car ces mères vont la protéger. C'est pour Sadya qu'elles vont enfin sortir de cette maison et de leur isolement...

Un livre fort, dérangeant, avec des instants de lecture sombres et lumineux à la fois. L'auteur cisèle les mots et nous donne des coups en même temps comme pour mieux nous réveiller. Elle semble procéder à un exorcisme pour libérer de la souffrance suprême que constitue la perte d'un enfant, même si et surtout "on ne parle pas de ça". Interpellant.  



Cette île pourrait être n'importe quelle île. Ces deux soeurs pourraient être n'importe quelles soeurs. Cette terre qu'une grande catastrophe écologique a ravagée pourrait être la nôtre. L'eau est devenue rare, le soleil brûle la peau, la végétation se meurt. Terrées dans un bunker depuis six ans, Nanna et sa petite soeur Fride observent le monde à travers un périscope, à la fois fascinées et inquiètes. Forcées de sortir au-dehors, elles découvrent qu'au coeur de ce paysage désolé, les gens sont prêts à les aider. Alors Fride et Nanna avancent au sein de l'automne, blotties dans une joie surprenante, découvrant un monde qu'elles croyaient hostile à jamais ...

Un conte post- apocalypse poétique. Pas de moment de peur ou d'angoisse mais le silence et l'immensité d'une ville morte et abandonnée. L'âge des enfants permet de porter un regard sans préjugé sur un monde en friche qui prend l'allure par moment d'un terrain de jeu. Pas non plus d'explication sur les raisons de cette catastrophe, juste une présentation de l'homme seul...ou presque

Impeccablement écrit et traduit, doté d'une couverture magnifique de Stian Hole, Automne s'affirme tranquillement en tant que beau roman sage : il n'en cache pas moins des profondeurs vertigineuses quant à notre place sur terre. 



On l'appelle Benjamin, il est toujours le nouveau du lycée, celui qu'on ne remarque pas. Il se fond dans le décor, se fait des amis, il observe. Il ne reste jamais très longtemps au même endroit, juste le temps d'atteindre sa cible. ses ordres lui sont donnés par une mystérieuse Agence qui a effacé sa mémoire. Le jour où il doit éliminer le maire de New York, des bribes de souvenirs reviennent, des émotions nouvelles affleurent. Tout change, car Benjamin se rapproche dangereusement de Sam, la fille du maire. Sans savoir qu'elle aussi est en mission.
De la tension, de l'action, des personnages forts, une narration haletante, pleine de rebondissement: le tout tenant le lecteur en haleine jusqu'au bout! 



À 19 ans, Wilhelm ne connaît pas son père. On lui a juré cent fois qu’il était mort ; il ne l’a jamais cru. Et si, après d’innombrables recherches, ce 24 décembre 1962, les efforts et les espoirs de ce jeune homme étaient enfin récompensés ?
Parti pour réveillonner chez sa fiancée, Maurice laisse chez lui une bouteille de champagne dans le frigo. Il s’agit d’un oubli.Qui va sauver un être cher !
Anna-Maria, 76 ans, a décidé que, pour Noël, elle aurait unecuisine neuve. Et ne recule devant rien, pas même une prised’otages...
Donna, 55 ans, est ensevelie dans une tempête de neige. Quatre jours plus tard, on la retrouve indemne grâce à un chien...
Incroyables, émouvantes ou drôles, voici « Les plus belles histoires vraies de Noël » glanées aux quatre coins du monde !

Laissez la magie de Noël entrer dans votre vie… 



quelques belles nouveautés Bd jeunesse


Le gamerle plus célèbre de la BD est de retour !

Il aime le gore. Il adore les monstres. Les tripes de blorks dégommés l’amusent. Il a enfilé son inséparable casquette verte, s’est échauffé les pouces et a huilé ses joysticks… Oui, vous l’avez bien reconnu, Kid Paddle est de retour et pour la première fois chez Glénat ! Dans ce nouveau tome, on retrouve, avec toujours autant de plaisir, les zigouillages en règle de blorks en salle d’arcade, les séances de classes ou les explications du père ennuyeuses à mourir qui dégénèrent en vrais films de SF, les recettes spéciales de Kid pour Top Chef ou les célèbres tentatives ratées pour aller voir les films d’horreur au cinéma sur les épaules de son copain Horace.

Voici déjà 14 tomes que Midam nous régale des aventures de Kid Paddle ! Loin de se répéter, il se renouvelle toujours aussi merveilleusement en surfant sur ces thématiques populaires chères aux jeunes (et aussi aux moins jeunes) : les jeux vidéo, le gore et la science-fiction. Preuve en est avec ce nouvel album plus abouti et plus drôle que jamais !



Une fois de plus Christophe Cazenove offre une jolie série de gags inspirés de ses propres filles, qui ont l’air de réellement animer la maison… Dans ce nouvel album, Wendy est enchantée par le fait qu’à la fin de l’année son école va organiser un bal, mais Marine est sur le coup aussi ! La petite sister veut faire comme la grande, pour le plus grand plaisir des lecteursqui ne se lassent pas des situations cocasses, dans lesquelles la frangine se met ! Mais, le lecteurretrouvera aussi la grande complicité de ces deux sœurs qui partagent presque tout et savent se serrer les coudes entre elles. La bande dessinéeest dynamique, drôle, savoureuse, pleines d’émotions et se lit facilement. Le dessin de William est toujours aussi plaisant, le trait est dynamique, rond, très expressif, pour ne rien perdre de ces gags !

Les sisters, Toujours dans les pattes !est un nouvel albumtout aussi plaisant que les précédents, où le lecteura plaisir de retrouver les situations improbables, par moment, de ces deux sœurs complices et pourtant très différentes !



Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commence à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux... Cette fois, elle s’intéresse à Sandra... Son atelier de reliure regorge d’ouvrages anciens. Mais il en est un qu’elle n’a jamais réparé. Pourquoi ? Savait-elle seulement qu’il était là ? Et quels sont ces cinq trésors lies à la vie de la jeune femme ? Cerise, Line et Erica vont suivre ensemble ce jeu de piste, cette enquête à tiroirs, pour tenter de rendre à Sandra ce qu’elle a perdu, il y a tant d’années...

La magie de Noël vu par les yeux de l'innocence mais grandissant de Cerise. Un bonheur !
De la poésie, de l'émotion, une touche d'humour et beaucoup de beauté (grâce aux fabuleux dessins aux couleurs chatoyants) ! Tout l'univers des Carnets de Cerise de retour ! Coup de coeur assuré pour les petits... comme pour les grands !!! 



Quoi de plus amusant pour de jeunes sorcières que de jouer à chat en se transformant en félin pour poursuivre les autres ? Malheureusement pour la petite Miette, le jeu vire au cauchemar quand elle est incapable de retrouver son aspect d'origine, faute de pouvoirs. Cela lui vaut d'être la risée des copines de sa sœur. Heureusement, celle-ci vole à son secours, en promettant de la venger et, le soir même, l’affaire semble oubliée. Mais, le lendemain, une des filles qui a embêté Miette se réveille affublée d’une citrouille en guise de tête. Deux autres victimes suivent et tout porte à croire que l'aînée des frangines a tenu parole, tant les apparences sont contre elle. Pourtant la gamine refuse d’avouer et décide de mener ses propres investigations…
Attention, il y a de la magie dans l’air ! Après les aventures de la délicieuse Cerise (Cfr. Les carnets de Cerise, 3 tomes parus), voici celles de deux adorables frangines faisant partie de la grande confrérie des magiciennes. Frais et justement dosé en humour, le récit concocté par Joris Chamblain se révèle plein de pep grâce à un rythme assez soutenu, ainsi qu’à des héroïnes attachantes et aux caractères bien trempés. 



des histoires pour les petits, spécial "Noël"


Retrouve les cadeaux du Père Noël et soulève les flaps pour savoir ce qu'il y a dedans !

Les cadeaux ont disparu ! C'est à l'enfant de les chercher !
Plusieurs flaps à chaque double-page sur le principe du caché-coucou emmènent l'enfant dans toutes les pièces de la maison du Père Noël !



Ce conte de Noël écrit en 1822 par un pasteur new-yorkais du nom de Clément Clarke Moore est un grand classique de la tradition de Noël anglo-saxonne, qui raconte comment une petite fille a vu le père Noël arriver dans son traîneau et remplir les bas de cadeaux..

Plongez dans la magie de Noël et revivez l’enchantement de la nuit du 24 décembre grâce à de magnifiques illustrations tout en détails et en reliefs.



Pour découvrir tous les secrets de Noël : depuis quand on fête Noël, où se trouve la maison du Père Noël, comment sont préparés les cadeaux... ? Des histoires et une multitude d'infos et de secrets : des recettes, des chants, la tradition de la couronne de l'Avent, du sapin, le portrait des rennes, les astuces du Père Noël pour passer dans les cheminées, etc.

Toute la magie de Noël pour les petits !



Combien de cadeaux peut-on faire à partir d'un rouleau de tissu rouge tout doux? Pile-poil ce qu'il faut pour que Noël soit l'occasion de faire plaisir à tous, petits et grands.

Une adorable histoire, facile à lire et à partager pour Noël et pour toute l'année. Une jolie façon de célébrer le plaisir d'offrir.



Retrouvons-nous en 2015 pour encore plus de passionnantes découvertes littéraires ! Merci de votre fidélité !


Les bibliothécaires